mercredi 14 octobre 2009

Zéro emballage, est-ce possible? NON

Mathias Marchal du Journal Metro de Montréal, publie aujourd’hui un article dans lequel il se demande si le zéro emballage est possible.

La réponse est NON. Au lieu de parler de « zéro emballage », il serait plus adéquat de parler de « lutte contre le suremballage »; un phénomène qui coûte cher au fabricant et agace énormément le client.

L’emballage est un bien nécessaire plutôt qu’un mal. Il joue un rôle majeur dans la protection et la conservation des aliments en garantissant la sécurité alimentaire. Il constitue aussi un atout majeur dans la réduction des pertes de produits périssables.

Face aux défis de la mondialisation et du développement durable, l’industrie de l’emballage n’a d’autres choix que de s’adapter en développant de nouveaux produits plus à même de répondre aux attentes d’une clientèle plus soucieuse de la qualité, de la sécurité sanitaire des aliments, ainsi que du respect de l’environnement.

Le temps où les emballages ne jouaient qu’un rôle de barrière inerte et imperméable entre l’aliment et l’environnement extérieur est désormais révolu. Aujourd’hui, « emballer, c’est penser » ou, autrement dit : penser au-delà de la boîte.

Cette phrase slogan cache trois sens. Elle signifie d’abord promouvoir des emballages plus éco-responsables. Il s’agit essentiellement de privilégier la réduction à la source, d’encourager la réutilisation et le recyclage, et de promouvoir la mise au point de matériaux renouvelables. Cette notion se trouve à la base de l’éco-conception des emballages, qui vise à minimiser l’impact de ces derniers sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie.

Deuxièmement, elle signifie développer des emballages intelligents intégrant des technologies prometteuses susceptibles d’assurer une meilleure traçabilité et de garantir la sécurité alimentaire au consommateur.

Enfin, elle englobe la conception d’emballages actifs capables d’interagir de façon intelligente avec la denrée alimentaire en vue de préserver ses propriétés organoleptiques et nutritionnelles et de prolonger sa durée de vie.
---
Vous pouvez consulter ici le dossier consacré au suremballage (Over-packaging).
---

1 commentaire:

BlogPack - L'emballage à la loupe... a dit…

Les grands esprits se rencontent mon cher Islem! visiblement on lit les mêmes journaux.. ;-P