jeudi 20 février 2014

Pakbec…The end…La fin…

English follow

Après avoir partagé avec vous pendant 6 ans les dernières innovations et de tendances en matière d’emballage, je décide de faire le saut vers une autre plateforme de partage qui est LinkedIn.
Désormais, je publierai directement  des articles sur mon profil LinkedIn

Pour être honnête, c’est à la fois par commodité et surtout par manque de temps en raison de mes responsabilités familiales et professionnelles.

Vous pouvez me joindre par LinkedIn

Me suivre sur Twitter

Et consulter mes présentations articles sur SlideShare


After 6 years sharing with you packaging trends and innovation, I decided to make the jump to another platform. I will be publishing my articles directly on my LinkedIn profile.

I have to admit that I’m lacking time due to family and professional responsibilities

You can connect with me On LinkedIn

Follow me on Twitter

And access to my presentations and papers through SlideShare





lundi 27 janvier 2014

“Inflation masquée”: Moins dans l’emballage au même prix

Ci-dessous ma réaction au dernier rapport d’Option consommateurs intitulé Le sous-dimensionnement : tendances etencadrement au Canada et à l’étranger.

L’industrie agro-alimentaire est fortement touchée par l’augmentation des prix des denrées alimentaires (sucre, farine et lait surtout), à laquelle s’ajoute l’augmentation du prix de l’emballage, lui-même, tiré à la hausse par l’explosion des cours du pétrole. 

Depuis toujours les manufacturiers doivent trouver la juste équation entre, d’une part le prix de leur produit, leurs profits, l’emballage et, d’autre part, les aléas du marché comme l’augmentation des prix de la matière première, et une compétition de plus en plus féroce. Pour rester concurrentiels et plutôt que d’opter pour une augmentation des prix de leurs produits, plusieurs marques ont trouvé une solution miracle : procéder à une belle cure d’amaigrissement de l’emballage et tant qu’à faire du contenu. Si la taille de l’emballage diminue, et si le contenu est réduit, le prix reste toutefois le même; c’est ce qu’on appelle le «downsizing». Le plus souvent, le consommateur ne s’en aperçoit pas car cela se dissimule derrière un nouveau design plus moderne et plus alléchant. 

Ce phénomène a toujours existé, mais les compagnies sont de plus en plus nombreuses à le pratiquer. Depuis l’automne 2008, on assiste à une recrudescence de cette pratique qui s’est largement accentuée en raison de la crise. Selon plusieurs études de marché, près de 30% des biens emballés, et pas seulement des produits alimentaires seraient concernés par une réduction de taille (poids/volume).

Il est pourtant certain qu’il serait plus rentable pour les entreprises de communiquer sur ce « grignotage de contenu » et de l’expliquer au grand public, plutôt que de le passer en douce. Cela pourrait en effet affecter l’image de la marque. Le consommateur fidèle pourrait en effet se sentir berner et finir par bouder celle-ci. En la matière, comme dans d’autres domaines, la transparence a ses vertus. Par ailleurs, cela pourrait être l’occasion pour les manufacturiers de communiquer sur la dimension environnementale d’une telle démarche de « Shrinking ». En effet, la plupart du temps, réduire l’emballage à la source peut être l’occasion de diminuer grandement l’impact environnemental du produit.


Vous pouvez consulter ici le dossier sur le phénomène du «downsizing»

vendredi 24 janvier 2014

Comment développer une culture de l'innovation ?

Je partage avec trois citations que je retiens de l’article : Comment développer une culture de l'innovation? paru dans Lesechos.fr


Une innovation est souvent une coconstruction pluridisciplinaire qui implique de ne pas raisonner en ergotages d'experts, mais en combinant les apports parfois incongrus ou contre nature. Et ceci implique de savoir composer avec les ego de chacun, les enjeux de carrières, les territoires et précarrés afin de développer les leviers d'une Intelligence Coopérative sachant concilier les différences et transcender les conflits.

Pour optimiser l'innovation dans nos entreprises, il devient alors essentiel d'installer une culture d'innovation, ce qui signifie faire évoluer l'existante, composer avec ses atouts et transformer ses paradoxes.

La culture d'entreprise constitue en quelque sorte l'humus qui permet aux graines semées (idées, projets) de se développer et de trouver en interne comme en externe les conditions de leur germination et de leur croissance.


dimanche 5 janvier 2014

Seven Strategy Questions: A Simple Approach for Better Execution

I've just finished reading "Seven Strategy Questions: A Simple Approach for Better Execution" by Robert Simons. This book is concise, inspiring, well written and contains execution approaches that are simple to use in daily business operations.

The author Robert Simons, a professor at Harvard Business School, states that three things in life are certain: (1) death, (2) taxes, and (3) the fact that today’s strategy won’t work tomorrow. 

Simons, argues that to stay ahead of the pack, you must translate your competitive strategy into day-to-day actions that will enable your company to win in the marketplace. This means channeling resources into the right efforts, striking a balance between innovation and control, and getting everyone pulling in the same direction. He asks seven questions which are supposed to create the necessary management dialogue.


By posing these provocative questions, you identify critical gaps in your strategy execution processes, focus on the most important choices you must make, and understand what's at stake in each one.

Simons writes, it's about "tightening your business thinking" and avoiding "unstated assumptions that, if poorly conceived, can sap your business of its energy and potential."

samedi 28 décembre 2013

Le Bilan 2013 – Innovation, Emballage et Médias Sociaux

2014 est à nos portes, c’est l’heure du bilan!

Après une expérience très enrichissante chez Cascades, je rejoins Ecolab pour relever de nouveaux défis. Mon nouveau secteur d’activité m’éloigne quelque peu de l’emballage; néanmoins, on n’abandonne pas si facilement un secteur aussi passionnant et dans lequel, en 10 ans, on a forgé une solide expérience et un large réseau de contacts. 

Je continuerai à bloguer et partager avec vous les dernières tendances et innovations en matière d’emballage. J’utiliserai aussi  Twitter (ici), et linkedIn (ici) comme outil de veille et d’échanges.

A l’occasion du 6ème anniversaire de PakBec, j’élargirai les sujets traités. Innovation, le leadership et le social selling seront au menu.

Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2014. Que cette nouvelle année soit emballante, active, innovante et éco-responsable!

Un retour sur l’année 2013 qui fût riche en conférences et articles de vulgarisation. Voici un condensé de mes diverses communications. Par ailleurs, toutes mes présentations et articles sont disponibles sur SlideShare.

CONFERENCES

  1. Sustainability & Functionality at the Heart of Packaging Innovation. You can download here this talk given at the Greener Packaging Awards, November 18, 2013 in Brussels, Belgium.
  2. Emballage Alimentaire: Un Ami de L’environnement! Un Partenaire Actif! Un Indicateur Intelligent!. Cliquez ici pour télécharger cette conférence que j’ai donnée dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets 2013.
  3. Smart Packaging: Food Safety Enhancement, Shelf-life Extension and Food Waste Reduction. You can download here this talk given at the SIAL Canada, April 30, 2013 in Toronto, Canada.
  4. Recyclable coated paper for Food service Packaging. You can download here this talk given at the Food Packaging CoRR Conference, April 4, 2013, Washington, DC, USA. Wrap-up and videos are also available here


ARTICLES DE VULGARISATION

J’ai été invité à rédiger une chronique régulière dans le magazine Actualité Alimentaire.

  1. Innover ou périr? Promouvoir une culture d’innovation - cliquez ici
  2. Emballage Alimentaire: Se Démarquer et se Faire Remarquer - cliquez ici
  3. Emballage Alimentaire: un ami de l'environnement et un partenaire intelligent - cliquez ici
  4. Scandale de la viande de Cheval : la traçabilité en question! - cliquez ici
  5. Du Marketing Vert au Marketing Eco-responsable - cliquez ici
  6. Emballage Alimentaire: Un Partenaire Actif ! - cliquez ici

J’ai aussi contribué avec quelques posts sur le Blogue Vert de Cascades
  1. Emballages Écoresponsables : Concevoir Mieux avec Moins - cliquez ici
  2. Eco-Friendly Packaging: Designing Better with Less - cliquez ici
  3. L’innovation, une affaire de collaboration - cliquez ici
  4. Innovation through Collaboration - cliquez ici

Finalement, j’ai été invité par le magazine PREMIUM à commenter l’article : Managing Your Innovation Portfolio,   publié dans le Harvard Business Review. Cliquez ici pour lire mes commentaires : Innovation : Une stratégie bâtie sur mesure

JURY ET CONCOURS

Pour la deuxième année de suite j’ai eu la chance de vivre une expérience très enrichissante en ayant l’honneur de siéger au sein du jury Les prix GAIA: Le meilleur en emballage et mise en marché en alimentation. 

 

J’ai aussi été retenu parmi les 7 finalistes du concours #socialselling. My Secret Sauce:

1.             Using LinkedIn Groups 

2.             Ranking high in Google organic results

Sharing the BEST Social Selling Stories of 2013: My Secret Sauce

dimanche 15 décembre 2013

Five Packaging Trends That Will Shape 2014: Smart, Social, Flexible, Convenient and Sustainable

Here is my list of 5 packaging trends to watch closely in 2014:

      1) Food waste, Smart Packaging a part of the Solution

In a world of 7 billion people, set to grow to 9 billion by 2050, wasting food makes no sense Economically, Ethically and Environmentally.

Food safety and Food waste is a bigger environmental problem than packaging waste. Packaging has a vital role to play in containing and protecting food as it moves through the supply chain from farm to fork. Shelf-life extension is the Holy Grail for the food industry.
                                                   
Smart packaging (active and intelligent) has been focused on retailer-benefits, namely: food safety and security, spoilage reduction and extending shelf-life. In the future expect it to be more consumers focused: delivering enhanced freshness and better information to elevate product quality for consumers.

According to Freedonia Group (2012), US Demand for smart packaging is forecast to climb 8% annually to $2.3 billion in 2015, significantly outpacing overall packaging demand. Advances will be driven by the availability of products with more reasonable price points and those offering enhanced shelf life and/or improved quality. 

      2) Stand-Up Pouches are growing rapidly - Standing for protection, communication, convenience, and sustainability

Consumers’ nomadic life-styles and the growing number of single and senior households favor a trend toward single and small-portion packs. Flexible packaging, especially stand-up pouches constitute the ideal solution.

The top three packaging characteristics cited by packagers as reasons for choosing stand-up Pouches are cost savings per individual package, improvements in shelf appeal and better barrier performance. The top three manufacturing performance justifications for the choice of flexible packaging are decreased operating costs, increased output, and greater flexibility in manufacturing change-over.

According to PCI Films Consulting (2013), US demand for stand-up pouches is forecast to grow by 42% over the next five years to reach almost 24 billion units in 2018. Beverages and pet food are the largest end use categories, closely followed by human food applications with around 30% share. One of the key factors contributing to this market growth is the increase in demand for convenience in packaging.



      3) Bio-based packaging materials will grow, but not necessarily biodegradable

Recyclable PET made from renewable resource (Sugarcane) is projected to offer significant growth potential over the longer term, particularly as large corporations, especially those in the soft drink industry, are investing heavily in the development of this material.

According to European Bioplastics (2013), the production capacity of biobased PET today is around 600,000 tonnes a year.  This volume is reported to grow to roughly 5 million tonnes by 2016. Regarding rigid applications, PET is mainly used to make beverage bottles, other transparent bottles or rigid trays and films.

      4) Inbound Marketing - Social media and social selling

Social selling has rapidly gained influence as a powerful B2B strategy for building customer relationships, as well as generating sales opportunities. People want to buy from a company they can trust as being honest and transparent. Your positive and social interactions in social media networks will go a long way in establishing the credibility of your brand. The more people feel they can trust you, the more people they will tell about you.

It is clear that marketing is changing on a fundamental level as the internet continues to revolutionize how we find, buy, sell, and interact with brands and their products or services. The days of annoying consumers with intrusive advertising and marketing tactics are fading. Traditional Marketing was about pushing messages out. Today it’s about pulling people in. Inbound marketing is a marketing focused on getting found by customers. The new age of marketing is about providing value and earning customer loyalty instead of simply pounding a message into consumers heads and hoping it will stick.

From a recent Canadean report “Global Packaging Industry CEO Business Outlook Survey 2012-2013”, advertising budgets, “email and newsletters,” “social media and networking sites” and “public relations” are expected to register the highest investment, identified by 47%, 44%, and 36%, respectively. Conversely, “television,” “outdoor,” “radio” and “newspaper” advertising is expected to decline.

      5) e-Commerce – a sales channel for growth

It’s no secret that online retailers are gaining serious market share. Consumers spent a total of $5.3 billion online over Thanksgiving weekend, an increase of 22% over last year, when shoppers spent $4.3 billion online. Cyber Monday, the busiest online shopping day of the year, broke yet another record this year as shoppers spent $1.74 billion online, marking a record for the most dollars spent online in a single day. By 2017, eMarketer estimates that e-commerce spending will reach $440 billion

The growth in e-commerce presents an opportunity to assess the whole supply chain, to consider new types of packaging. As e-commerce grows, it may be possible to use simpler retail packs, make them smaller, leave them unprinted or perhaps remove them entirely.

The continuing popularity of online shopping will propel healthy gains for corrugated boxes used in the fulfillment of Internet sales (Corrugated & Paperboard Boxes, Freedonia 2012).


Best wishes for a healthy, wealthy, sustainable and innovative New Year 2014!

jeudi 31 octobre 2013

Innover ou périr? Promouvoir une culture d’innovation

Je vous invite à lire mon article publié dans le dernier numéro de la revue l’Actualité Alimentaire: Innover ou périr? Promouvoir une culture d’innovation
 
Nb: N'hésitez pas à me contacter (pak-bec@hotmail.com) si vous voulez consulter l'intégrale de cet article.
 
Au cours des dernières décennies, l’innovation est devenue une priorité stratégique pour les entreprises évoluant dans un environnement incertain aux contours mouvants et aux caractéristiques volatiles. Pourtant, peu de compagnies parviennent vraiment à innover.
 
Introduction
 
On confond souvent innovation et développement de produits. Les entreprises n’innovent plus uniquement par le développement de nouveaux produits. Elles le font également en élaborant de nouvelles méthodes de gestion, de nouvelles approches de production, de nouveaux modèles de commercialisation et des façons originales d’aborder la création de valeur. Nous sommes passés d’une innovation largement tirée en avant par la technologie, à des modèles d’affaires sophistiqués tenant mieux compte des besoins et des attentes des consommateurs actuels et potentiels, ainsi que de leur versatilité.
 
L’innovation ne se décrète pas, elle se pense, se planifie, se gère et se mesure. Elle requiert la mise en place de procédures qui favorisent la communication et l'échange d'idées. 
 
Réussir l’innovation
 
L'innovation réussie est d'abord une aventure humaine et collective. Ouverture, curiosité, créativité, confiance, écoute, audace font plus pour la capacité d’une entreprise à innover que la compétence technique. Insufflé par le dirigeant, l’esprit d’innovation va générer des opportunités improbables, la collaboration avec des partenaires compétents va réduire les coûts de développement, l’écoute du client va favoriser la commercialisation du produit, et l’innovation sera un succès et non plus une charge qui plombe le bilan de l’entreprise.
 
 
L’innovation ouverte part de l’idée qu’une foule de gens brillants et différents font des découvertes brillantes à l’extérieur de l’entreprise. En tirant parti de leur potentiel, on augmente l’efficacité des efforts investis en innovation. Le succès de l’innovation ouverte réside dans la collaboration multidimensionnelle. Plusieurs niveaux de collaboration se font en simultané : en aval avec les fournisseurs et les consommateurs, en amont avec les commerçants, sur un plan horizontal avec le personnel de l’entreprise et globalement avec les autres partenaires de l’écosystème et les groupes externes qui partagent les mêmes intérêts, y compris avec les experts indépendants et le milieu de la recherche universitaire.
 
Conclusions 
 
L'innovation est un processus continu d'anticipation, d'amélioration et de développement. Son secret réside dans le fait de penser grand, agir à petite échelle, prendre des risques et apprendre rapidement de ses erreurs. Quant au succès de l’innovation, il dépend énormément de la culture de l’entreprise. Finalement, l’innovation dépend beaucoup plus des gens que des moyens. Vos employés, partenaires et clients sont vos meilleures sources d’innovation.

mercredi 23 octobre 2013

lundi 14 octobre 2013

L'emballage, nécessaire ou superflu?

Pourquoi emballer un concombre dans un film plastique? Peut-on vivre sans emballage? Les emballages écoresponsables, est-ce que ça existe? Si vous avez déjà eu ces questionnements, rendez-vous à la conférence-midi organisée par Cascades et Quantis sur l'impact environnemental des emballages.

Quand : Le mardi 22 octobre, de midi à 13 h 30

Qui : Edouard Clément, directeur général, Quantis
Islem Yezza, directeur technique, Cascades


Où : Maison du développement durable
50, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal (Québec)

Si vous ne pouvez y assister, l'événement sera webdiffusé.