mercredi 4 août 2010

Derrière le bel emballage, un poison pour nos enfants

Il y’a quelques semaines, une étude publiée dans le journal Pediatrics soulignait l'influence des héros imaginaires apostés sur les emballages comme « déclencheur » d’achat sur les enfants.

Notre petite famille en a récemment fait l’expérience et voilà le résultat.


Une seule application, et dans une zone très localisée, en moins de 12h a causé cette réaction allergique chez mon fils de 3 ans. Ce matin c'est encore pire.


Le présumé coupable, ces 2 beaux flacons.

Il s’agit d’un shampoing et d’un savon pour le bain de Kandoo, une gamme de la marque pampers, dont la mascotte est une grenouille.

Je regarde la liste des ingrédients, et la belle surprise, un véritable cocktail de produits chimiques : Paraben, phenoxyethanol, et le fameux DMDM hydantoin, un libérateur de formaldéhyde.

En 2009, une association de consommateurs américains avait déjà tiré la sonnette d'alarme sur des dizaines de marques de produits de toilette pour bébés contenant des produits cancérigènes. Le savon moussant pour les mains Pampers Kandoo figure sur cette liste, qui, selon les tests, contient suffisamment de Formaldéhyde pour provoquer une réaction allergique cutanée.

Qu’attend Pampers pour se débarrasser de ces poisons?

Le rôle des autorités sanitaires n’est-il pas en priorité de protéger la santé de nos enfants?

1 commentaire:

Jean-Maxime a dit…

Je vous conseille de consulter la rubrique sur les cosmétiques (toxiques) sur le site web de la Fondation David Suzuki http://www.davidsuzuki.org/fr/publications/ressources/2010/le-guide-du-consommateur-responsable-12-substances-toxiques-a-eviter-dans-vos-co/
et
http://storyofcosmetics.org/
de Annie Leonard.

Il faut faire la promotion de cette médisance qu'est l'industrie des produits cosmétiques!